Après quelques années d’expérience, ce qu’on voit souvent chez les client sont les les problèmes avec les mots-de-passe. Soit on les oublie, soit ils sont trop faciles et il y a une histoire de piratage, soit ils sont trop compliqués pour les taper.

Vous allez voir ici quelques astuces pour bien faire un mot-de-passe facile à le retenir et difficile à être piraté (oui, on peut le faire).

Avant de vous donner les astuces, voici une petite liste des mots-de-passe plus utilisés ces dernières années :

  1. 123456
  2. Password
  3. 12345678
  4. qwerty
  5. 12345
  6. 123456789
  7. letmein
  8. 1234567 
  9. football
  10.  iloveyou

Bien que les mots sont en anglais on comprend qu’ils ne sont pas si difficiles de déviner/pirater. Si vous me dites que le votre est plus difficile en tappant votre nom plus une séquence de numéros, vous vous trompez aussi.

 

1. À éviter

La première chose à savoir c’est ce qu’il faut éviter dans vos mots-de-passe, pour avoir une bonne sécurité il faut surtout éviter : 

  • Les informations personnelles (votre nom/prénom, ceux de quelqu’un de la famille ou d’un animal domestique et les numéros de téléphone, adresse et etc.)
  • Les mots dans le dictionnaire (oui, tous les mots)
  • Les séquences numériques (même à l’envers 654321)
  • Les informations publiques (celles qu’on écrit sur les réseaux sociaux)

2. Les components d’un bon mot-de-passe

Aujourd’hui une bonne partie de sites internet nous demandent un minimum pour pouvoir créer nos comptes (8 caractères, majuscules et minuscules, numéros et symboles) et même avec cela les utilisateurs font ceci “Julien123@”, il respecte les régles sur le site en question, mais il n’as presque aucune sécurité, principalement si vous vous appelez “Julien”.

Alors, voici quelques indications d’une bonne sécurité :

  • 12 caractères minimum
  • Majuscules et minuscules (voir qu’ils sont au pluriel)
  • Des numéros (mais pas en séquence)
  • De symboles
  • Mots incompréhencibles (genre “kcuYTI#43a&jhG”)

 

3. Comment ?

Ces informations vous les connaissez déjà et vous dites : “Cela donne un mot de passe très difficile à retenir”, dans ce cas on va voir comment les faciliter

Les méthodes :

 

1 – La méthode “Dan Brown” (je l’ai tiré d’un livre de cet auteur).

Il s’agit de prendre un mot connu, même un votre prènom (je sais que j’avais dit de ne pas le faire), mais vous allez prendre pour chaque lettre du prénom la lettre précédente dans l’alphabet, par exemple :

Julien = Itkhdm

Puis vous ajoutez les numéros et symboles.

 

2 – La méthode “efface moi ces voyelles”

Vous pouvez par exemple prendre votre nom complet ou le nom de quelqu’un connu comme :

MichaelJackson

Et effacer tous les voyelles, cela donne :

MchlJcksn

Encore, il faut ajouter les numéros et symboles.

 

3 – La méthode “voyelles par numéros”

Celle là est assez facile de la retenir, vous prenez un nom et vous remplacez les voyelles par des chiffres qui leurs ressemble, comme A = 4, E = 3, I = 1, O = 0, et U = 7 (le dernier ne ressemble à rien, mais il fallait en choisir un), voici un exemple dans la pratique :

Julius-César = J7l17s-C3s4r

 

4 – La méthode “mes phrases préférées”

Comme le titre indique, vous allez utiliser une phrase que vous aimez, ou même une phrase des paroles d’une chanson, ou quelque chose que vous faites tous les jours et prendre que les premières lettres de chaque mot et faire votre mot-de-passe avec, exemple :

“Je prend mon café au lait tous les matins et je mange un biscuit”

Le résultat serait :

Jpmcaltlmejmub

Pour en faire mieux vous remplacez les voyelle comme indiqué dans la méthode 3 et ajoutez un symbole au lieu de la lettre “a”, voici le résultat :

Jpmc@ltlm3jm7b

Une dernière chose, si avec ces astuces le mot de passe est trop petit encore, vous pouvez le doubler, mais en changeant entre majuscule et minuscule, par exemple :

Julien = J7l13n = J7l13nj7L13N

 

Et voilà, il y peut avoir plusieurs méthodes, mais si vous vous en servez bien d’au moins une, vous aurez une bonne sécurité. Essayez aussi de ne pas faire le même mot-de-passe pour tous vos comptes. 

Et n’hésitez pas à poser vos questions!